JEU CONCOURS : Comment les concouristes ont eu notre peau !

Publié dans AchetezMoi, Jeu concours le 17 févr. 2016
JEU CONCOURS : Comment les concouristes ont eu notre peau !

Il faut avouer qu’il est important, voire primordial pour une marque de fidéliser ses acheteurs et les récompenser. Nous nous sommes donc mis en chasse d’un jeu-concours qui matcherait avec notre ligne éditoriale et notre soif de faire plaisir. Après une étude approfondie et un brainstorming, nous avons décidé de nous lancer sur un système à score qui implique la participation du concouriste, ainsi que celle de ses filleuls pour remporter le maximum de points – les gagnants étant ceux ayant le plus commenté, aimé et partagé les produits présents sur le guide. En somme, un concours sur mesure pour récompenser et féliciter les ambassadeurs de notre site en leur faisant gagner de superbes lots et chèques cadeaux à valoir sur AchetezMoi.com.

Plus une minute à perdre : Le projet est lancé.

De nombreuses semaines passent et le jeu-concours commence à prendre forme et voit peu à peu le jour grâce à un travail acharné et une motivation à toutes épreuves. Cela demande beaucoup de boulot mais, d’après nous, le jeu en vaut la chandelle.

C’est parti mon Kiki !

C’est avec une grande joie et un bonheur immense que nous annonçons officiellement le top départ de notre jeu-concours début novembre sur notre page Facebook AchetezMoi.

Celui-ci est accueilli avec beaucoup d’enthousiasme et nous ressentons rapidement la motivation, l’esprit de compétition et l’envie qui émanent des participants. Un réel moteur pour son lancement avec plus de 3000 participants.

Tout va bien dans le meilleur des monde, mais voilà… Au bout de quelques temps, nous découvrons avec étonnement des scores complètement ahurissants – et cela pour de nombreux participants. De la triche ? OH QUE OUI !

Mais qui se cache derrière ces participants ?

Vous ne vous en êtes sans doute pas rendus compte, mais il existe une communauté plus féroce encore que la communauté des collectionneurs d’éponges ou les supporters de crapette danoise… Un monde où règne l’appât du gain, fraudes et manigances en tous genres.  Quoi, la Mafia ? Pas loin. Le monde des CONCOURISTES !

Vous en connaissez probablement dans votre entourage, d’ailleurs. Cette personne que vous aurez peut-être croisé en soirée, lors d’un gala de bienfaisance, d’un rendez-vous pro’ ou d’un match de water-polo en famille; et sur qui vous n’auriez jamais émis le moindre soupçon. Eh bien, figurez-vous que cette personne mène une double vie ! C’est en réalité un joueur assidu – un vrai de vrai – et il est prêt à tout pour remporter des centaines et milliers de lots.

Ces concouriste-là VIVENT du concours en ligne et considèrent cela comme un job à plein temps, allant jusqu’à y passer six à huit heures par jour et prêt à tous les coups bas et manigances pour arriver à leurs fins !

Laissez-moi vous en dire un peu plus…

Qui sont-ils, d’où viennent-ils et que veulent-ils ? Ce sont des gens comme vous et moi (enfin là ,je dois avouer que j’émets quelques réserves tout de même), des internautes à la mentalité acharnée et cupide qui participent à des milliers de concours tout au long de l’année dans le but d’amasser au maximum de dotations, de lots et chèques-cadeaux en tous genres… Qu’importe s’il faut user de stratagèmes plus ou moins douteux. Tous les coups sont permis !

Avec une moyenne de 80 nouveaux jeux-concours par jour, les concouristes n’ont que l’embarras du choix et ne prennent même plus le temps de faire “semblant” de participer réellement.

En même temps, si on vous apportait des voyages, des appareils électroménagers, des tablettes, smartphone, etc. sur un plateau d’argent et que vous aviez les moyens – derrière votre écran, en quasi-anonymat et impunité –  de remporter tous ces lots avec une facilité déconcertante (et cela sans culpabilité, aucune)… Vous aussi, vous seriez plus ou moins tenté.

Mais alors, comment font-ils ?

A chacun sa méthode

Chaque joueur a sa technique… Mais le fléau des organisateurs de jeu-concours, ce sont eux !

Ce club (plutôt fermé soit dit en passant) de concouristes semi-professionnels qui y consacre tout son temps et son énergie sans jouer dans les règles de l’art. Peu importe la façon, pourvu que ces “pro” gagnent et soient premiers. En réalité, ces joueurs-ci ont tendance à ressembler à votre horrible belle-mère, votre exécrable patron ou votre voisine et sa collection de chats esclaves du côté obscure de la force. Ce sont des mercenaires avides de (pouvoir) lots, sans respect pour les organisateurs, les consommateurs potentiels et surtout les autres concouristes.  

On retrouve 3 cas de concouriste obsessionnel à la triche flagrante :

  • Le concouriste qui s’auto-parraine grâce à de nombreux faux comptes Facebook et adresses mail qu’il a créées, et génère un nombre astronomique de points. Les spécialistes de cette méthode peuvent avoir jusqu’à une cinquantaine de comptes et adresses mails à leur nom.
  • Le concouriste qui se rend sur des sites d’échanges de votes ou de points où des milliers de joueurs, aux milliers de faux comptes se rendent la pareille… Et encore. Grâce à ce procédé, aucunement besoin de perdre son temps sur la page de l’organisateur. Il ne leur reste plus qu’à récolter les lauriers. 
  • Le concouriste qui a investi dans un brouilleur d’IP. Lui, il est plutôt malin et il a vite compris que les organisateurs de concours ne se laissaient plus avoir comme autrefois. Ne croyez pas, petit filou, on vous voit aussi
Julie FERRER est l'auteur de cet article

Partagez cet article